L’Analyse Psycho-Organique

Psychothérapie en Analyse Psycho-Organique

Histoire de l’Analyse Psycho-Organique

L’Analyse Psycho-Organique (APO) est une méthode de psychothérapie analytique et psycho-corporelle, premièrement développée par Paul Boyesen dès les années 1970. Adossée aux trois grandes psychanalyses, celles de Freud, de Jung et de Reich mais aussi à l’approche humaniste existentielle, l’APO constitue une synthèse originale de ces divers courants. Dès sa conception initiale, Paul Boyesen a avant tout su créer des modèles originaux donnant à l’APO sa cohérence et sa singularité. Comme l’illustre l’article de mai 2018 de Psychologies Magazine

C’est aujourd’hui la 3ème méthode en terme de nombre de praticiens référencés à la Fédération Française de Psychanalyse et de Psychothérapie. Juste après les psychanalystes et les gestalt thérapeutes.

Livre Analyse Psycho-Organique

Cette méthode originale, synthèse des psychanalyses et des psychothérapies humanistes psycho-corporelles travaille avec des concepts originaux, permettant de comprendre le fonctionnement de l’entité psycho-organique que constitue l’être humain. Elle constitue une méthode thérapeutique riche et diversifiée pouvant s’adresser au corps, au psychisme, ou à l’espace intermédiaire psycho-organique que nous appelons l’espace de la “connexion organique”. Eric Champ, Anne Fraisse, et Marc Toquet – auteurs de “L’analyse Psycho-Organique, les voies corporelles d’une psychanalyse” – Edition L’Harmattan (source : http://analysepsychoorganiquepsychanalyse.com)

Définition du dictionnaire de Psychiatrie, Psychothérapie et Psychologie Médicale : “Analyse Psycho-Organique : nouvelle approche thérapeutique reprenant des éléments des psychanalyses freudienne et jungienne et ce qui se réfère au corps dans les théories de W. Reich. Paul C. Boyesen a intégré ces éléments depuis 1970 en une théorie cohérente qui a mené à une approche thérapeutique concrète. ».

Prof. Dr. Uwe Henrik Peters ; Dictionnaire de Psychiatrie, Psychothérapie et Psychologie Médicale ; Urban und Schwarzenberg ; München, Wien ; 5th ed. 1999, 1st ed. 1974. (source : http://analysepsychoorganiquepsychanalyse.com)

Pour en savoir plus :

Accédez à la chaîne youtube de l’Analyse Psycho-Organique pour découvrir d’autres vidéos. Comme par exemple des présentations de thèmes spécifiques travaillés par des thérapeutes APO

Les atouts et spécificités de l’Analyse Psycho-Organique

Par l’écoute et la mobilisation permanente des pensées, des émotions et des sensations, la thérapie en analyse psycho-organique remet en circulation l’énergie vitale avec tous ses potentiels de réalisations. Là où l’énergie s’est bloquée, même sans souvenirs conscients, l’APO offre un chemin de libération en se mettant à l’écoute des mémoires inscrites dans le corps. Ces mémoires s’expriment par nos postures, par nos mouvements réflexes, par nos maladies (mal à dit)… Nos cellules portent en elles toutes les traces de notre existence. En faisant confiance à l’intelligence du corps, le thérapeute se fait l’allié du mouvement de vie qui ne demande qu’à retrouver son chemin naturel.

Raconte-moi-ta-naissance-livre-APO-Claire-dHennezel-Alphee

L’analyse psycho-organique (APO) permet notamment de pouvoir réparer les blessures très archaïques du vécu parfois traumatisants des premiers mois de la vie, voire de la vie intra-utérine. En retrouvant sécurité et amour inconditionnel dans l’espace de la thérapie, le bébé intérieur qui continue de vivre en chacun de nous, peut reprogrammer les bases de son existence. Une étape essentielle consiste à prendre conscience de ses contrats initiaux faits avec la vie, qui se retrouvent dans nos façons d’incarner chacun de nos projets. Il devient possible de les transformer dès lors qu’ils sont devenus sources de souffrance.

Vous voulez savoir comment se passe concrètement une thérapie en APO ? Consultez la page comment se déroule une thérapie en Analyse Psycho-Organique.

Références sur l’Analyse Psycho-Organique

Le cadre européen de la pratique en Analyse Psycho-Organique

Les thérapeutes praticiens de psychothérapie en APO, aussi appelés “Analystes Psycho-Organiques” exercent dans le cadre du CEP (Certificat Européen de Psychothérapie)*. Ils doivent par conséquent répondre à ses critères d’obtention et être en conformité avec son code de déontologie pour pouvoir exercer.

Parmi ces critères essentiels, nous considérons par exemple :

  • l’exigence d’avoir suivi une thérapie personnelle (au moins 3 ans avant, et aussi tout au long de la formation)
  • la supervision mensuelle tout au long de sa pratique professionnelle par un superviseur agréé

* Le CEP est un certificat créé en 1997 à Rome par l’Association Européenne de Psychothérapie (EAP) pour définir des critères communs en Europe à l’exercice de la psychothérapie. Il garanti un niveau de formation élevé et comparable d’un pays à l’autre. L’EFAPO® (Ecole Française d’Analyse Psycho Organique) a été agréée par l’EAP en tant qu’Institut Européen de Formation à la Psychothérapie (EAPTI) le 20 fév 2004.

La pratique de l’APO en France

En France, c’est la Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse (FF2P) qui est l’organisation nationale de représentation de l’EAP.

Les analystes psycho-organiques adhèrent de ce fait à la déontologie de cette organisation professionnelle officielle et reconnue. Le site de la FF2P possède en outre un annuaire complet des praticiens homologués.

Par ailleurs, l’association SOFRAPSY (Société Française des Analystes Psycho-Organique), regroupement des praticiens APO, adhère également à la FF2P et en garantie entre autres le respect de la déontologie.

La méthode APO est ainsi reconnue par l’EAP (l’Association Européenne de Psychothérapie). Mais aussi par la FF2P (Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse), et également par le SNPpsy (Syndicat de praticiens).

La formation de référence en APO

La formation pour devenir Analyste Psycho-Organique se déroule sur 4 années, en formation continue. Soit au moins 1400h de formation dont 235h de psychopathologies. Elle a l’originalité de s’appuyer avant tout sur un apprentissage par des travaux pratiques et un travail expérientiel important. En bref, une excellente façon d’intégrer la théorie en la ressentant corporellement, énergétiquement et émotionnellement !

De nombreuses formations complémentaires offrent également l’opportunité aux thérapeutes de continuer à se spécialiser tout au long de leur pratique sur des thématiques spécifiques.