Déroulé d’une thérapie

Psychothérapie en Analyse Psycho-Organique

L'entretien préalable
image bernard l'ermite

1. Le premier entretien

Pour chaque début de thérapie je vous propose un premier entretien sans engagement, pour faire le point sur votre besoin et pour vous permettre si vous vous sentez en confiance et à l’aise avec moi. Un temps d’échange interactif précieux et essentiel. A l’issue de l’entretien, vous vous exprimez sur votre volonté ou non de reprendre rendez-vous. De mon côté je peux le cas échéant vous orienter vers un.e confrère qui me semblerait plus adapté à votre besoin. Cet entretien nous permet de définir le cadre dans lequel va s’inscrire votre thérapie.

Le cadre de la thérapie
image pont suspendu sur la canopée

2. Le cadre de la thérapie

En cas de souhait de démarrer la thérapie, à la fin de l’entretien préalable, 3 premières séances sont fixées. Le rythme est d’une séance de 55 min par semaine. A l’issue de ces 3 séances de mise en place de votre thérapie, nous faisons le point à nouveau pour vous permettre de choisir de poursuivre ou non le chemin ensemble. La thérapie s’installe alors dans son rythme moyen d’une séance par semaine. Les séances pourront s’espacer au fil du temps de la thérapie.

Vous avez besoin de décaler ou annuler une séance ? Merci de respecter un délai de 48h. Toute séance annulée passé ce délai sera due.

Le prix d’une séance est de 60€ (les séances de psychothérapie ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour une prise en charge éventuelle de quelques séances, mais cela reste rare).

La durée d'une thérapie en Analyse-Psycho Organique
image oisillon et sa mère

3. La durée d’une thérapie en Analyse Psycho-Organique

Chaque thérapie étant singulière, il n’y a pas de durée type d’une thérapie. Cela peut être une thérapie brève de 2 ou 3 mois pour les besoins d’accompagnements ponctuels à passer une épreuve spécifique, comme un accompagnement dans la durée pour les besoins de transformation en profondeur. Le plus important est de suivre le rythme de l’inconscient, qui a parfois de temps pour dénouer en douceur des schémas de fonctionnement mis en place depuis longtemps. Le thérapeute comme le patient sentent le moment de la fin de la thérapie arriver. Se ressent alors le sentiment de l’oiseau prêt à s’envoler de son nid, libéré de ses souffrances ou blocages qui l’avaient amené à consulter.

Vous êtes bien entendu libre d’arrêter votre thérapie à tout moment mais il est important que ce départ soit discuté et élaboré en séance. Cela vous permet de clore en conscience votre chemin de thérapie. La fin de thérapie est un moment aussi précieux que les premières séances.

(crédits photos par ordre d’apparition dans la page : (c) Solen Lombard ; (c) Solen Lombard ; (c) Ray Hennessy_Unsplash)